25

Réalisation: Jeremy Kagan

Scénario: Jeanne Rosenberg

Production: Mike Lobell, Lee Kimber et Jeanne Rosenberg pour Walt Disney Pictures et Silver Screen Partners II

Montage: David Holden et Steven Rosenblum

Photographie: Dick Bush

Musique: James Horner

Année: 1985

Genre: Drame / Aventure

Durée: 1h40

Résumé:Pendant la grande dépression de 1930 la jeune Natty Gann se voit confier par son père à une voisine en attendant de gagner assez d'argent pour la faire venir vivre avec lui. N'en pouvant plus de vivre dans ces conditions, Natty se lance seule dans un voyage a travers l'Amérique pour rejoindre son père. En chemin elle fera des rencontres et vivra des aventures hors du communs.

26

Mon avis: 

Production des studios Disney des années 80, "Natty Gann" est un film à la fois beau et divertissant. L'on ne peut nier le charme de cette petite oeuvre cinématographique aux personnages attachants et à l'histoire particulièrement émouvante. Je l'admets, j'ai une affection toute particulière pour le cinéma des années 80, la décennie qui m'a vue naître et que j'ai toujours considéré comme marquant la fin d'une époque et le début d'une nouvelle. 

Je n'ai découvert "Natty Gann" que très récemment mais il s'inscrit dans la lignée des productions jouant avant tout la carte de la tendresse avant celle du divertissement pure et pourtant l'on n'a pas le temps de s'ennuyant devant les multiples rebondissements que propose les aventures de la jeune Natty Gann à la recherche de son père au coeur d'une Amérique en pleine dépression. Une histoire traitée ici présent avec une si belle humanité que l'on ne peut en rester indifférent.

27

Je ne connaissais ni de nom ni de visage l'actrice Meredith Salenger, son parcoure m'était jusque là totalement inconnue et de mon point de vue elle n'a clairement pas eu la carrière qu'elle aurait méritée d'avoir. Ici présent elle prouvait qu'elle était, à l'âge de 14 ans, une comédienne d'immense talent. Elle se montre, de part sa performance dans le rôle de Natty Gann, particulièrement touchante. La force de son jeu d'actrice est tellement puissante émotionnellement parlant que l'on ne peut en être insensible. Personnellement, son interprétation m'a bouleversé!

Le film bénéficie aussi d'une belle palette de seconds rôles tels celui campé par le jeune et encore débutant à l'époque John Cusack, lequel depuis c'est fait une belle réputation avec des films cultes tels "Coups de feu sur Broadway" de Woody Allen, "Minuit dans le jardin du bien et du mal" de Clint Eastwood, "High Fidelity" de Stephen Frears et tellement d'autres... C'est d'ailleurs, de tous les personnages qui gravitent autour de l'héroïne, celui du jeune Harry qui se démarque le plus.

28

Au niveau de la mise en scène elle se montre d'une sobriété exemplaire. Jeremy Kagan, de part sa réalisation, met aussi bien en valeur ses acteurs que les paysages et décors dans lesquels ils évoluent. "Natty Gann" est le seul film du réalisateur qu'il m'ait été donné de voir et l'on ne peut nier la qualité du travail qu'il a accomplit ici. 

En conclusion, "Natty Gann" est une oeuvre de cinéma particulièrement réussit qui offre aux spectateurs de beaux moments d'émotions et cela en ne tombant pas une seule fois dans la mièvrerie. Un film qui doit beaucoup à la performance d'actrice de la jeune et brillante Meredith Salenger et du parcours de son personnage. Un très bon film.